Regard sur #2 ~ Wonder Woman – 2017

Salut à tous !

Il était temps, puisque cela fait un moment que le film est sorti, que je sorte cette article. A vrai dire, j’ai vu le film le treize !

350974

Wonder Woman – 2017 est un film de Patty Jenkins (Monster, Exposed, Just drive, …), avec, comme date de première sortie, le 15 mai 2017.

Je vous laisse le trailer ci-dessus, et, le staff ici : crédits

Comme vous l’aurez remarqué, l’actrice de la fameuse protagoniste qui nous intéresse est à nouveau la belle Gal Gadot (Batman VS Superman, Fast and Furious -RIP *rire*, Night and Day, Katmandu, … ). On la retrouvera d’ailleurs dans les futurs films 2017 et 2018 de l’UCDC (Univers Cinématographique DC, regroupant les divers protagonistes des comics et dont une vingtaine de films sont prévus)Justice League et Justice League Part 2.

Gal-Gadot                screen-shot-2016-08-13-at-2-35-57-pm

Bien sûr, on retrouve aussi, dans le rôle de Steve Trevor le fameux Chris Pine (Star Trek, Comancheria, Infectés, Parlez-moi de Sara, …) qui, là où Gal Gadot ravira les messieurs, ravira les demoiselles.

wonder-woman-chris-pine-photo-996146

Bref ! C’est pas le tout mais je n’ai pas dit grand chose là *rire*.
Donc ! C’est parti….

Le film dure, tout pour tout, 2 H 21 exactement. Une raison à cette longueur ? Oui. Il a été, en effet, décidé que le film reprendrait un ensemble de l’histoire de Wonder Woman, et non pas qu’uniquement le passage de la guerre. C’est ainsi que la longueur arrive, pour détailler le scénario mais aussi trouver un moyen de raccorder le films aux prochains de l’UCDC. Attention, par ses mots, je ne dis pas que vous y verrez un autre héros ou autre, non, il y a juste une petite liaison, presque comme un clin d’œil, bien visible toutefois si l’on regarde le film dans sa totalité.

Alors, à quoi a-t-on droit, durant deux heures ?
Du bonheur. La franchise DC, comme le dirait un ami réalise un bon film une fois sur deux, plus ou moins, façon de parler. L’univers de Detective Comics était retombé, notamment avec Suicide Squad, bon film en soit, mais fort mauvais tout de même. Là, Wonder Woman permet de remonter d’un trait, ce qui permet d’être un peu rassuré pour Justice League, bien que ce dernier sera à mon avis, d’un niveau bien inférieure. Enfin ! On ne sait point ce que l’avenir réserve !

On retrouvera quelques moments clichés, mais rappelons-le, c’est du grand publique ! Et puis, ces scènes sont franchement bien intégrés, entres les moments où le scénario avance et les autres où nous sommes succombé par d’épiques combats. D’ailleurs, certains mouvement qui nous sont offerts au ralentis augmentent incroyablement les sensations et émotions qui, elles mêmes, sont bien présentes tout du long, – en particulier sur la première partie et ses moments humoristiques – : joie, tristesse, humour, sérieux, …

MV5BMTgzNjQ1ODk1Nl5BMl5BanBnXkFtZTgwNjEyOTYzMjI_._V1_SY1000_CR0_0_1502_1000_AL_

Par ailleurs, on retrouve un peu de tout avec, au début, la façon de combattre antique du peuple amazone, puis un passage de fuite raconté par l’espion Steve, avant d’arriver sur de la défense dans un recoin de Londres, suivi du front de la guerre et le No man’s land (Lieu entre les tranchés de deux belligérants, ceux-ci étant les acteurs d’une guerre.), et enfin, le final, un beau bazar !

La première guerre mondiale remplace d’ailleurs la guerre froide des comics. Et ce remplacement ce réalise à merveille, nul reproche là-dessus, pour ma part en tout cas.

Pour ce qui est de la musique, celle qui reste, pour moi, n’est autre que Is she with you ?

Cela dit, voilà les principaux morceaux du film : juste là ^^

En outre, les acteurs sont bons, le scénario bien construit, les musiques sublimes.

Mais, qu’a-t-on d’autre, en deux heures ?
On a également des défauts, propres au cinéma héroïque. A vrai dire, on a surtout Marvel et DC pour les super-héros, donc les comparaisons sont facilitées.
Bref, en outre, DC est plus sombre que Marvel sur les films, là où Marvel est plus sombre que DC sur les séries. Toutefois, à causes des UC des deux licences, les films, dans les deux cas ont commencé à tomber bien bas.
Wonder Woman rattrape le loupé Suicide Squad, mais ramasse quand même du joli défaut, principalement sur le combat. Primo, les ralentis, juste géniaux, sont à certains moments trop nombreux. Secondo, le final. -SPOIL POSSIBLE- Le combat est typique, avec un méchant d’ailleurs mauvais, que l’on peut penser épique au début du film mais qui au final n’est qu’un bonhomme sûr et enragé entouré d’une belle aura de FX, pour ne point citer les effets, qui combat une héroïne en train de galérer avant d’être réveillée par un choc sentimental. -FIN D’ALERTE-

wonder-woman-trailer-2-themyscira

Pour conclure, des qualités et des défauts comme dans tous films, mais, de mon avis, un superbe travail qui a le mérite d’être regardé et relève DC. Certains diront que la trilogie Batman de Nolan comprends les uniques sublimes films de DC, mais de mon goût, Wonder Woman rejoint la compagnie. Je noterais que dans la trilogie Batman, le film qui prend le plus de mérite est pour moi le second. Ainsi que le fait que nous sommes à une époque où beaucoup de films sont adaptés grand publique pour augmenter la porté mondiale.

Voir le streaming

Wallpapers

thumb-1920-837238

~ Merci à ceux qui auront tous lus, n’hésitez pas à me contredire, commenter, donner un avis, etc ~

     A très bientôt ; )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :