ManganimeMag #8 ~ SAO #2 – The Movie

Bien le bonjour !

Me revoilà de nouveau pour un petit article sur le film de SAO auquel nous avons eu droit cette année…

Affiche

  • A noter, le trailer que je vous propose est le quatrième et dernier, je vous laisse toutefois les liens vers les autres ici-même :

Sur ce, « Link Start ! »

SAO The Movie, ou plutôt, ソードアート・オンライン     オーディナル・スケール  (Sōdo āto onrain – ōdinaru sukēru) autrement dit, Ordinal Scale, 120 minutes, film de Tomohiko Itō (SAO, Erased, Silver spoon, …) réalisé à partir d’une histoire originale écrite par l’auteur de la saga, Reki Kawahara (Egalement auteur d’Accel World et Absolute Solitude) est sorti le 18 février 2017, sous les studios A1-Pictires et acheté pour la vente et la diffusion en salle par les licences Aniplex pour le Japon et @Anime chez nous.
Risa Oribe (Angel Beats !, Fate Zero) se charge du personnage de Yuna ainsi que des musiques du film.

 

Synopsis : 

     Pour ce qui est de l’histoire, en 2026, après le succès des VRMMORPG (Virtual Reality Massively Multiplayer Online Role Playing Game – Ou, pour les anglophobes, Jeu de Rôle Massivement Multijoueur en Ligne à Réalité Virtuelle, plus ou moins. ), apparaissent, donc, les ARMMORPG (AR = Augmented Reality, ou, en français, Réalité Augmentée). Là où, pour la VR on utilisait Nerve Gear puis Amusphère, on peut désormais se servir d’Augma pour l’AR.

Sans titre 1

Suite à la sortie de ce nouveau système, un jeu, Ordinal Scale, prend de l’ampleur et attire du monde. Très prisé, Kirito et compagnie commencent à s’y intéresser. Toutefois, ils se rendront rapidement compte que quelque chose cloche…

 

Dans l’ensemble…

     Bon, alors, que nous offre ce film ? Est-il a voir ? Et caetera.
On pourrais dire pas mal de chose, je pense.

     Pour commencer, il faut savoir que c’est Asuna qui prend le rôle principal pour cette histoire, et franchement, on y perd rien. De plus, il faut savoir que, si la portée mondiale est suffisante et qu’une saison 3 débute pour la saga, on ne verra pas Asuna pendant un petit temps, donc autant lui offrir un beau rôle avant toute chose !

D’ailleurs, parlons de cette portée mondiale. Vous le savez sûrement, les LN’s de SAO ne s’arrêtent pas à Mother’s Rosario, et, si l’arc Alicization devrait être adapté il ferait à tout casser, entre 50 et 70 épisodes au moins. Un énorme travail vous l’imaginez bien ! Ce pourquoi, la saison 3 n’aura pas lieu si la saga n’a pas de grosse portée mondiale. Je l’accorde, pour certains pays ça va être difficile, on peut prendre exemple du notre avec une dizaine de personnes dans les salles pour les films d’animation. Cependant, les films ne passent pas qu’un jour, et, en additionnant les dizaines on obtient de bons nombres, sans compter les avant-première !

Bref, je m’égard. Tout cela pour dire qu’il est normal que ce film soit sorti en ayant été adapté grand publique.
Entre autre, l’auteur aurait pu écrire une histoire bien plus mature, si je puis le dire ainsi. Complexe tout du moins. Cela dit, il fallait que le film puisse être vu de ceux qui ne connaissent pas forcément la série.

  •      Je ne cacherais point, donc, quelques défauts qui naissent de cela :
    •  Le combat final avec un grand nombre de personnages vus dans les saisons de la série animés (ou les mangas et romans, en toute évidence) qui se pointent comme si de rien était ;
    •  L’humour proche du fan-service avec Kirito qui, allant dans les bras d’Asuna pour s’y retrouver tête dans la poitrine ;
    • Yui qui « pop » littéralement de celle -généreuse rappelons-le- de Leafa.

thumb-1920-803109

J’ajouterais qu’on aimerais également plus de détails, mais ceux donnés permettent justement l’adaptation grand publique.

Enfin, un beau défaut, Kirito augmente en puissance les doigts dans le nez, en un claquement de doigt ! Il est certes très fort en VR, mais l’AR, ce n’est plus pareil. En outre, un changement de niveau trop brusque, qui ne gênera pas ce « grand publique » mais en perturbera tout de même plus d’un.

thumb-1920-720951

Maintenant, le film nous apporte un bon point de réflexions. Reki Kawahara nous fait, dans ses LN’s, réfléchir sur la VR, ce qu’elle nous apporte et nous retire, ses qualités et défauts, ses belles choses et ses malheurs. Ici, dans le scénario, il porte attention au système de l’AR, et, par ailleurs, dans le film-même, certains personnage feront les comparaisons VR / AR. Après visionnage, on peut donc avoir en tête le fait que, là où les danger du VR sont surtout cérébraux, bien que l’on retrouve se même soucis avec l’AR, ce dernier, lui, prend principalement le danger de l’endroit où on l’utilise et d’avec qui. En effet, l’AR n’empêchera pas de se prendre un lampadaire en pleine poire ou le gosses de voisins qui vient courir comme un fou dans la rue ! *rires*

J’ai trouvé cela amusant d’ailleurs, pour petite anecdote, l’impression que le film a eut sur moi… Je sortais de la salle, tranquillement, puis du cinéma lui-même. Alors, passant le seuil pour revenir à l’air frais [i](En réalité, il faisait chaleur étouffante *rires*, je me suis dit « Et là, autour ? Est-ce réel ? »

thumb-1920-689248

Pour continuer, je ne manquerais pas de parler de la fameuse chanteuse qui nous interprète également le personnage de Yuna. Les chansons sont fort agréables, ma foi, et s’apprécient tout du long. Yuna, la cantatrice d’Ordinal Scale entre également dans la question de réalité dont j’ai parlé précédemment, et, les autres personnages se demanderont « Est-elle réelle ? ».

Je vous laisse un lien pour le téléchargement des musiques ; )     
Juste ici !

thumb-1920-795727

 

Enfin, mon avis…

Un bon film, bien que j’aurais préféré du plus dur et complexe, quelque chose qui puisse suivre l’accroissement de maturité dans les romans. Je fais parti de ceux que le détail du Kirito qui évolue en force rapidement perturbe grandement, cela dit avec toutes les réflexions que je peux me poser, sûrement plus qu’avec les reste de la série, ma note s’équilibre. C’est donc un 8 / 10 que j’offre à ce film doux à l’oreille, palpitant à la vue.

     En conclusion, qualités et défauts, le film prend bel et bien place dans le grand publique et mérite d’être vu. Les fans de SAO y verront quelque chose de simplifié et les autres un superbe divertissement.

thumb-1920-740065

 

Quelques liens en bonus ; )

 


Merci à ceux qui auront tous lus, n’hésitez pas à laisser votre propre avis ; )

A très bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s